Cycles, Echoes & Geometry

15,50

Cycles, Echoes & Geometry est un album bien centré sur son sujet, l’esthétique du minimalisme, mais avec une large gamme de variations à l’intérieur de ce sujet. Les morceaux vont vers une complexité croissante. C’est essentiellement un hommage, à ma façon (séquencé sur un modulaire eurorack), aux trois principaux représentants de la musique minimaliste américaine, Steve Reich, Terry Riley et Philip Glass.

En stock

Want a discount? Become a member by purchasing Adhésion 2022, or log in if you are a member.
UGS : FGER_CYCLES_CD Catégorie : Étiquette :

Description

Cycles, Echoes & Geometry (2021)

Même s’il y est beaucoup question de musique minimaliste américaine, Cycles, Echoes & Geometry est un album hybride.

Steve Reich, Terry Riley et Philip Glass y sont évoqués à travers moi, d’une manière très personnelle. C’est aussi au travers du langage de la Berlin School que cette musique minimaliste américaine est évoquée. Même si j’ai un amour tout particulier depuis ma plus tendre adolescence, pour Steve Reich, Terry Riley et Philip Glass, je reste à ma manière, musicalement parlant, un enfant de l’Ecole de Berlin.

En rapport avec mon précédent album, Ars Modularis , il est inutile ici de chercher la moindre note jouée sur un clavier. Dans Cycles, Echoes & Geometry, il n’y a aucunes mélodies, pas la plus petite nappe, mais seulement des séquences, rien que des séquences, mais enrobées d’échos.

Tout album résulte d’un parti pris, le mien est celui des séquences nues, juste habillées de delay. Ce qui fait, au fond, de Cycles, Echoes & Geometry un album solo surtout et avant tout profondément personnel.

Vidéo

Tracklist

  1. Viva Reich 1  6’40
  2. Viva Reich 2  5’40
  3. Mutations      8’50
  4. Viva Riley 1   8’50
  5. Viva Riley 2   9’40
  6. Wondrous      9’40
  7. Viva Glass 1   8’50
  8. Viva Glass 2   9’30

Total :  67’40

Informations complémentaires

Année

2021

Packaging

Digipack

Support

CD

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Cycles, Echoes & Geometry”