Krill

15,50

Troisième album de Lionel Palierne

5 en stock

Want a discount? Become a member by purchasing Adhésion 2021, or log in if you are a member.
UGS : LPAL_KRILL_CD-1 Catégorie : Étiquettes : , ,

Description

Il y a deux manières de produire des œuvres de « Berlin School » : celle qui consiste à reprendre et perfectionner les techniques de ce style qui est né au milieu des années 70, et celle qui consiste à en inventer de nouvelles. Au sein de PWM nous avons des orfèvres qui appartiennent à la première catégorie comme Kryfels, MoonSatellite et Sequentia Legenda. alors que d’autres sont enclins à inventer de nouvelles manières de faire, on pense à Olivier Briand, Zanov, Kurtz Mindfields, au duo Frédéric Gerchambeau et Bertrand Loreau, à Jean-Michel Maurin aussi.

Lionel Palierne appartient à cette dernière catégorie. Il innove par les sons qu’il crée, beaucoup par ses recherches harmoniques originales, et, de manière évidente, par ses phrasés très particuliers. La musique de Lionel entre dans la catégorie « Berlin School » parce qu’elle est une musique d’évasion qui exploite le pouvoir de fascination du son, et le caractère hypnotique et obsédant des séquences.

ll garde, de ce style, ses qualités, et en même temps, il le tire vers vers une musique plus ambitieuse qui pourrait entrer dans le registre de la musique contemporaine classique. Il faut écouter la musique de Lionel avec une envie de continuer les voyages proposés par la musique cosmique en acceptant que c’est la musique qui viendrait d’ailleurs, et vers nous.

C’est un peu comme si cette musique, par moments émouvante, n’était pas seulement humaine. Elle associe des sensations de malaise, d’étrangeté, elle est inquiétante par instants, mais en même temps on ne peut s’empêcher de la suivre parce qu’elle est dans chaque accord ou trait mélodique la promesse d’émotions profondes et imprévisibles. Lionel est un des artistes les plus étonnants que la musique électronique a connus. Son art, qui vient des années 70, ne ressemble à aucun autre, et dépasse celui de plusieurs « stars » du monde des synthétiseurs, du new-age ou encore de l’ambient, dont les œuvres, bien qu’intéressantes parfois, en restent au niveau de l’illustration d’un discours ancré dans son époque. La musique de Lionel parle d’elle-même. Elle n’a pas besoin de mots pour être avant-gardiste et unique en son genre et, peut-être, pour s’inscrire dans l’éternité, parce qu’elle invente un nouveau langage. Une éternité à l’image de l’Antarctique que l’on devine pour illustrer ce disque ; un dessin que Lionel avait créé dans les années 80 lorsqu’il jouait avec Bertrand Loreau. Il n’y a peut-être pas de hasard dans cette évocation parce que nous avons tous en nous les images de ces paysages glacés, à la fois froids et ensoleillés, qui correspondent bien à la musique de Lionel qui est à la fois rigoureuse et mordante comme le froid des glaces, mais lumineuse aussi, comme le soleil qui se lève sur le blanc immense. (H.B.)

Tracklist

  1. Barbara 10’04
  2. Antartica 20’48
  3. Aurore Australes 24’21
  4. Inlandsis 12’06

le site de l’album

 

Le site personnel de Lionel

 

Informations complémentaires

Packaging

Digipack

Année

2021

Support

CD

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Krill”