Publié le Laisser un commentaire

Frédéric Gerchambeau et Bertrand Loreau, le retour – “Anantayamo”

Anantayamo

J’admets que ses 15 premières minutes ne sont pas faciles à apprivoiser. Une fois passé ça, nos oreilles embarquent dans un genre de plus en plus accessible, toujours alambiqué mais sans plus, où la musicalité s’étend dès le seconde moitié de Nabhadruma. Par la suite nous entrons dans un jardin musical sans failles où la splendeur des séquences, des arpèges et des solos de synthé est plus qu’une vision auditive, un peu comme dans Catvaratempo. Sylvain Lupari (01/02/21) : https://www.synthsequences.com/post/loreau-gerchambeau-anantayamo-2020-fr

Publié le Laisser un commentaire

“Primitive Blue” – Frédéric Gerchambeau

Primitive Blue est le résultat à la fois alambiqué et hors de tout style répertorié de ma rencontre avec Nicolas Guillemant, un autre musicien électronicien. Croisé sur le forum francophone Anafrog, j’ai immédiatement aimé son style musical à la fois très personnel, très mélodique et très audacieux. C’est moi qui, au détour d’un mail, lui ai exprimé mon plus plus vif désir de faire un album avec lui. Moi possédant un modulaire eurorack et lui ayant un Moog Matriach, je me suis dit que ce serait intéressant de faire dialoguer nos deux machines.

Publié le Laisser un commentaire

“Pourpre” – Frédéric Gerchambeau

Pourpre est le résultat toujours lumineux, positif et mélodique de ma rencontre avec PEM, un autre musicien électronicien habitant le Puy-en-Velay. Croisé sur le forum francophone Anafrog, j’ai immédiatement aimé son style musical à la fois très personnel, très mélodique et très riche. C’est moi qui, au détour d’un mail, lui ai exprimé mon plus plus vif désir de faire un album avec lui. Toujours désireux d’aller plus loin musicalement et appréciant ce genre de défi, il n’a pas hésité.

Publié le Laisser un commentaire

“Ars Modularis” – Frédéric Gerchambeau

En créant Ars Modularis, je me suis inspiré de la physique quantique, du bouillonnement continuel de la matière à l’échelle des particules élémentaires, et du temps qui s’écoule dans un sens ou dans l’autre. Du coup, mes sons font la même chose, ils bouillonnent sans cesse et paraissent aller vers l’avant ou vers l’arrière ou font réellement ainsi.

Publié le Laisser un commentaire

“Catvaratempo” : chronique et interview C&O

Frédéric Gerchambeau et Bertrand Loreau nous avaient déjà offert l’an dernier Vimanafesto, un superbe CD en duo, qui renouvelle et prolonge en douceur ce genre Berlin School devenu discret dans les nouveautés (à moins d’aller voir du côté de quelques « vétérans » toujours actifs, comme le Britannique Ian Boddy avec son groupe ARC, et quelques autres). Tout à l’opposé d’un Ian Boddy à spectre large, qui varie styles et collaborations et aborde parfois l’electronica ou l’ambient, Frédéric Gerchambeau comme Bertrand Loreau sont deux « purs et durs » qui restent résolument fidèles, mais à leur façon bien personnelle (ce qui n’est pas du tout contradictoire, juste enrichissant), à un genre…