Publié par Laisser un commentaire

Lettre d’informations n°48

Chers amis de PWM,

Une dernière lettre avant le prochain synthfest, devenu le SynthFest France, pour vous exprimer notre envie de vous rencontrer, et de partager avec vous notre passion, nos passions.

Le festival qui se déroule à Nantes est le résultat de l’investissement de toute une équipe. Il exige de notre association une énorme énergie, des prises de risque, des discussions, des débats, pendant des semaines, des mois.
Il nécessite des rencontres, des échanges, crée des moments de joie mais aussi des moments de tension, parce que l’amitié, notre ciment, qui tient bon, peut subir de dures épreuves.

Le SynthFest existe parce que nous avons la volonté de sacrifier un peu de notre temps, de celui qu’on accorde à nos familles ou à nos activités habituelles pour donner un sens à nos passions, pour les instruments, et surtout pour la musique. Parce que : qu’est-ce que la musique ? Si ce n’est un langage, pour partager.

« La musique creuse le ciel », nous a dit Baudelaire, et cela correspond sans doute à nos sensibilités. La musique pour la musique, ou bien la musique pour dire, pour faire, pour comprendre, pour ressentir, pour trouver un sens, prendre de la hauteur, ou tout simplement : aimer ?
Le SynthFest France tente, peut-être un tout petit peu, de répondre à ces questions que chacun de nous, passionnés de musique, se posons sans doute parfois.

Je vous souhaite une bonne lecture de cette Lettre d’infos qui se veut être un lien entre ceux qui nous suivent.

Bertrand

Laisser un commentaire