Publié le

Bertrand Loreau & Lambert présentent “In Search Of Silence”

SPHERIC MUSIC presents an amazing Berlin School album in the style of the 70s:
BERTRAND LOREAU featuring LAMBERT

In Search Of Silence

Spheric Music SMCD 6304

Bertrand has always been a fan of TD and Klaus Schulze since his youth in the 70s.
On this album he presents the basic concept and basic structure for a big Berlin School work containing three long tracks like it was usual in the 70s.
Bertrand used analog equipment especially a modular system which is responsible for great sounding sequences.
Lambert coming from the “Tangerine Dream school“ added many effects and atmospheric sounds and put weight on making good transitions between the tracks that you feel it is complete opus. Most of the music have been played spontaneously in one take.
This enriches the character of the 70s when the Berlin School pioneers improvised on the sequences.
This interplay should be a delight for the fans of the 70s Berlin School style.

Acheter l’album

Nous sommes dans le cœur de la MÉ vintage avec des ombres de Tangerine Dream, périodes Phaedra à Sorcerer, qui planent sur des structures de rythme teintées de nébulosité. Arise in the Desert suit avec une structure rythmique plus molle. Ici, le mouvement de séquences déploie de larges boucles avec 5 accords qui roulent et s’amusent avec leurs ombres tandis que les synthés ajustent leurs charmes avec des harmonies célestes. Et les solos sont ravageurs pour ceux qui raffolent, comme moi, des artistes qui n’ont pas oublié les préceptes de la MÉ. (Sylvain Lupari / novembre 2016 : Guts of darkness)

Une réflexion au sujet de « Bertrand Loreau & Lambert présentent “In Search Of Silence” »

  1. Bertrand, épaulé de Lambert, nous offre le retour aux sources de la Berlin School ultime! Après les superbes albums (Spiral Lights, Nostalgic Steps, From Past To Past ….) dédié à ce style, qu’il présente comme un passe-temps (!), il a remis les doigts et la tête dans les analogiques modulaires, Lambert les mains sur les banques de sons de l’incontournable Mellotron … et par un savant « ricochet » de mélodies, ambiances, sequences et soloing, les compères ont concocté à mon sens tout simplement le meilleur album de cette année dans ce style que j’affectionne!

Laisser un commentaire
WordPress spam bloqué par CleanTalk.