Posted on Laisser un commentaire

« Uranophonies » de Frédéric Gerchambeau et Zreen Toyz

gerchambeau_zreen_toyz_uranophobiesQue de nouveautés en cette fin d’année, après Bertrand Loreau, MoonSatellite et Olivier Briand, Frédéric Gerchambeau et Zreen Toyz nous livrent « Uranophonies ».


 

« Dormir… Rêver peut-être… » a écrit Shakespeare.

« J’ai vu des archipels sidéraux ! » s’est écrié Rimbaud.

La poésie ne peut être qu’hyperbolique si elle veut égaler l’étrangeté délicieuse du rêve.

Alors allons-y pour l’hyperbole, pour le songe sans limite, et transmutons tout ceci en musique.

Qui n’a pas imaginé en regardant le ciel étoilé rejoindre les galaxies et se baigner dans la lueur diffuse des nébuleuses ? C’est à ce périple céleste que vous invite « Uranophonies ». N’ayez crainte, le voyage sera sans danger, agréable, mais aussi étonnant et splendide.

Oubliez votre combinaison spatiale. Ne prenez la peine que de vous allonger et de fermer les yeux. Laissez-vous aller à cette douce langueur qui précède le sommeil. Voilà, vous décollez déjà, sans poids, sans heurt, lentement. La Terre s’éloigne et la Lune prend des proportions inhabituelles, énormes. Mais tout va bien, tout va mieux. Même si l’espace et temps s’étirent et se déforment en de nouvelles et fantasques dimensions. Il n’y a plus qu’à se laisser porter au gré des vents solaires vers les confins de l’univers. Mars la Rouge se profile déjà magnifiquement dans notre champ de vision. Le grand voyage commence. Jupiter la Géante, Saturne et ses superbes anneaux, puis Uranus et Neptune, quelle odyssée ! Nous passons maintenant Pluton la Lointaine et traversons la Ceinture de Kuiper.

Et ensuite ? Laissez faire votre imaginaire. Irez-vous vers les Pleïades ou les Nuages de Magellan ? Tout va bien, tout va mieux, voguez, voguez, l’univers est infini et votre imagination aussi.

 

Acheter le CD
Laisser un commentaire